CHARGES LIBRES ou GUIDEES - 16/01/2004 - Yvan CAMPBELL

Les sportifs ont toujours été à la recherche de l’aliment ou du nutriment magique qui permettra d’améliorer les performances et leur donnera une compétitivité accrue.
Les fabricants de suppléments l’ont parfaitement compris et usent ainsi de superlatifs aberrants pour vanter les mérites de leurs produits magiques tout en se justifiant grâce à des études “pseudo scientifiques” exagérées, appuyées seulement sur des évidences floues ou des anecdotes.
Le ” syndrome du copieur ” est fréquent parmi les sportifs. Si quelqu’un de leur équipe ou de leur club prend un supplément donné et dépasse son record d’une seconde, il est tentant d’attribuer cette performance à la supplémentation et de vouloir l’essayer à son tour. C’est bien souvent pour cela que les annonceurs engagent des champions célèbres pour vanter les mérites de leurs produits.

Il est légitime que vous soyez séduits par des produits qui vous promettent monts et merveilles, mais attardez vous quelques instants sur ce qui suit :

Suppléments

En quoi consistent-ils ?

Leur promesse

La science

PROTEINES EN POUDRE

Protéines provenant du lait, des œufs. Certaines fois supplémentées de vitamines, minéraux

Permettre de couvrir vos besoins en protéines et l’entretien des muscles

Il reste possible de les puiser dans la nourriture ordinaire. Il n’y a rien dans ces produits qui favorise la croissance des muscles.

Suppléments

En quoi consistent-ils ?

Leur promesse

La science

ACIDES AMINES

Diverses présentations* les formes ” libres ” (combinaisons d’acides aminés) * les peptides (dérivés de la dissociation partielle des protéines)

Les tenants de l’hormone de croissance annoncent que ces suppléments stimulent la production d’HC et accroîssent la force musculaire

Il n’y a rien qui prouve que les suppléments d’aca puissent gonfler la masse musculaire, accélérer la vitesse de récupération ou la production d’HC. Il faut des doses élevées pour que cela ait une incidence, ce qui rend ce supplément très cher.

Suppléments

En quoi consistent-ils ?

Leur promesse

La science

CREATINE

Forme la phosphocréatine qui permet de régénérer l’ATP rapidement.

Un des plus prisés des sportifs, car elle permettrait d’améliorer le tonus et la masse musculaire

Les études ont montré l’intérêt de ces produits chez les athlètes d’élite en force/puissance ; mais les effets ne sont pas bénéfiques pour les sportifs ordinaires ou ceux qui font plutôt de l’endurance. Les effets secondaires n’ont pas été clairement fixés. Cher.

Suppléments

En quoi consistent-ils ?

Leur promesse

La science

L-CARNITINE

La carnitine est un peptide, (substance apparentée aux protéines). Elle est fabriquée par le foie et sert au transport des graisses à travers la membrane mitochondriale.

Elle a défrayé la chronique il y a une dizaine d’années, tant on lui a prêté des vertus de “brûle-graisse” associées à des qualités hors norme d’endurance.

Pour la petite histoire notre organisme via le foie et les reins sont capables d’en produire à partir de deux acides aminés (lysine et méthionine) environ 16 à 20g par jour ; et une alimentation normalement équilibrée en produits animaux (agneau cru, mouton, boeuf…) permet des apports jusqu’à 300mg. De plus, elle fait perdre de la masse musculaire.

Suppléments

En quoi consistent-ils ?

Leur promesse

La science

TRIGLYCERIDES A CHAINES MOYENNES (TCM)

Graisses dont la chaîne d’acides gras est plus courte que celle des autres graisses.

Survolter l’énergie, aider à réduire les graisses en maintenant les muscles. Fournir une source d’énergie immédiatement disponible.

Les promesses sont basées sur des études faites sur des rats ! Bien que les TCM soient métabolisés par une autre voie, ils sont tout de même convertis en graisse.

Suppléments

En quoi consistent-ils ?

Leur promesse

La science

CAFEINE

Stimulant du système nerveux et du système cardio vasculaire

Renforcer l’endurance et réduire la fatigue

Diurétique puissant qui peut provoquer la déshydratation et des maux de tête. Interdite au-delà de certaines doses par le CIO. La caféine est la ” drogue ” la plus consommée au monde.

CERTAINES BOISSONS ENERGISANTES présentées abusivement comme adaptées au sportif ont fait également l’objet de contrôles au premier semestre 1997 pour vérifier leur composition. Les analyses ont révélé la présence de substances nutritives (vitamines, minéraux) non autorisées dans ces produits ou des teneurs en caféine supérieures à la dose maximale admise (150 mg/l). Dans le cadre de cette enquête, sur 32 produits différents contrôlés, 9 ont été saisis et 12 procès-verbaux de délit pour mise en vente de denrées falsifiées ont été transmis aux tribunaux.


Ce document de Marion Briswalter , est très intéressant de part son objectivité et lève le voile sur certaines idées reçues circulant dans de nombreuses salles de fitness!

 

ACCUEIL